Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

700 ans du diocèse - Édito de Mgr Bestion

Au souffle de l’Esprit, pour un nouvel élan de foi !

                700 ans ! Un tel anniversaire, ce n’est pas rien ! Quelle institution dans la société peut se prévaloir d’une telle longévité ? L’Église n’est pourtant pas d’abord une institution. Elle est l’Épouse du Christ. De ce fait, elle ne vieillit pas ; elle reste jeune de l’éternelle jeunesse du Christ. 

Si nous regardons en arrière, c’est pour mieux connaître nos racines, pour nous relier davantage à la longue chaîne de nos aînés dans la foi

                Cette année jubilaire ne sera pas un retour sur notre passé multiséculaire pour nous glorifier ou nous complaire dans la nostalgie. Si nous regardons en arrière, c’est pour mieux connaître nos racines, pour nous relier davantage à la longue chaîne de nos aînés dans la foi, pour faire mémoire de belles figures de sainteté de notre diocèse, telle celle du glorieux martyr Pierre Dumoulin-Borie, que nous mettrons à l’honneur, comme modèle de disciple-missionnaire qui peut parler aux jeunes d’aujourd’hui. En tout cela, nous rendrons grâce au Seigneur pour sa fidélité. Celui qui ne sait pas d’où il vient ne peut pas savoir vraiment où il va, parce qu’il ignore qui il est.

                Je fais le vœu que ce jubilé, à la suite de la promulgation des Orientations pastorales diocésaines, soit comme le signal d’un nouvel élan de foi pour chacun et chacune d’entre nous, pour les communautés locales, les mouvements et les services, les écoles catholiques, les diverses aumôneries, pour tout le diocèse.

                De l’ouverture du jubilé, les 23 et 24 septembre prochains, en la cathédrale,  jusqu’à sa clôture, le 30 septembre 2018, avec le point d’orgue du grand rassemblement de la Pentecôte, à Brive, en passant par les diverses propositions qui ponctueront cette année, puissions-nous faire grandir en notre Eglise la fraternité qui doit caractériser les disciples du Christ et l’élan missionnaire comme une nouvelle Pentecôte chez nous !

                Confions-nous à l’intercession de la bienheureuse Vierge-Marie. Notre terre corrézienne est peuplée de nombreux sanctuaires qui lui sont consacrés, témoignant de l’indéfectible confiance de nos aînés en celle que Jésus nous a donnée pour Mère. Qu’elle accompagne notre marche en cette année jubilaire. Lors de la messe de clôture, je consacrerai le diocèse à son Cœur Immaculé.

 

+ Francis BESTION
Evêque de Tulle