Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Prier pour les victimes de la torture !

C’est dans l’église franciscaine, aux grottes de Saint Antoine à Brive, que le groupe ACAT Corrèze avait invité les chrétiens de Brive à une veillée de prière et de méditation vendredi 22 juin.

"Ce n’est pas de votre faute si la torture existe, mais si elle recule c’est grâce à vous". Oui des signatures, des lettres et la prière peuvent être source de réconfort, de libération pour des hommes et des femmes emprisonnés pour leurs convictions, leurs engagements.

 L’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture organise chaque année une Nuit des Veilleurs, un temps où elle invite les chrétiens à soutenir par leurs prières ceux qui souffrent aux mains des bourreaux.

Avec pour thème de méditation cette année "la fraternité… jusqu’à aimer nos ennemis", "Aimez vous ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent", parole du Christ.

C’est dans l’église franciscaine, aux grottes de Saint Antoine à Brive, que le groupe ACAT Corrèze avait invité les chrétiens de Brive à une veillée de prière et de méditation vendredi 22 juin. Qu’ils soient sahraoui, tunisien, mexicain, américain, vietnamien, rwandais, gabonais, mauritanien, chinois, pakistanais, tous ont besoin de notre prière, de notre soutien.

Le pasteur baptiste David Judkins a redit avec force dans sa méditation l’importance de ne pas réduire le bourreau à ses actes et de ne pas juger le tortionnaire, notre frère, enfermé dans ses ténèbres. Il nous a invités à un combat non-violent à l’exemple de celui du pasteur Martin Luther King.

Des bougies allumées pour chaque victime venaient souligner le passage de l’ombre à la lumière, de la haine à l’amour. Une veillée très belle et profonde soutenue par des musiciens, Michel à la contrebasse, Gilles au piano, Jean à la cithare et par le chant conduit par Laure.

 

Chacun et chacune a pu emporter une carte pour prolonger la prière chez soi et écrire à un prisonnier. Dommage que seulement un petit nombre de personnes ait répondu à l’invitation, mais l’accueil chaleureux de frère Didier de la communauté franciscaine, sa participation encourage le groupe ACAT Corrèze à persévérer dans sa mission chrétienne : informer, prier, témoigner.

 

Colette Chanas-Gobert, pasteure, responsable ACAT Corrèze.

Mots-clés associés :
Navigation