Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Retour sur les célébrations d’ouverture du Jubilé diocésain

Edito de l'Eglise en Corrèze - novembre 2017

            Au moment où vous lirez ces lignes, plus d’un mois se sera écoulé depuis l’ouverture du Jubilé diocésain, les 23 et 24 septembre derniers. C’est déjà un événement du passé, mais pourtant bien encore présent dans mon esprit et sûrement aussi dans le vôtre si vous avez participé à ces célébrations.

            Les célébrations du samedi soir et du dimanche après-midi n’ont duré que quelques heures, mais elles avaient nécessité beaucoup de préparation et l’investissement de nombreuses personnes. Ce travail en amont a permis une parfaite exécution, tant sur le plan technique que pour le déroulement de la liturgie. L’occasion m’est ici donnée de pouvoir remercier tous ceux et celles qui ont œuvré généreusement et efficacement afin de permettre aux participants de vivre avec ferveur et enthousiasme ce moment fort dans la vie de notre Eglise diocésaine. 

            Les échos nombreux qui me sont parvenus et me parviennent encore de la part de ceux et celles qui ont participé aux célébrations témoignent d’une grande joie, d’une émotion parfois, de pouvoir vivre cet événement exceptionnel. On est heureux de faire une telle expérience d’Eglise, de sentir battre en quelque sorte le cœur de l’Eglise diocésaine. Nous avons tous besoin de ces grands moments où, comme dans une fête de famille, toutes les générations se retrouvent, resserrent les liens et font provision de communion, de joie simple et profonde.

            Forts de cette belle entrée en année jubilaire, chacun poursuit maintenant ses engagements dans l’ordinaire de la vie quotidienne, là où le Seigneur nous attend, comme les ouvriers de sa Vigne. C’est le temps de la fidélité, de la persévérance, du labourage et de la semence jetée en terre, le temps de la patience. Au cœur de cet ordinaire, plusieurs rendez-vous jalonnant l’année jubilaire nous seront donnés comme des étapes, des oasis spirituelles, des occasions d’être missionnaires. J’en rappelle quelques-uns, jusqu’à Noël :

            - Le colloque théologique sur l’Eglise, le 17 novembre, à Bossuet (Brive), ouvert à tous, mais où sont particulièrement invités les acteurs de la vie pastorale paroissiale et diocésaine.

            - L’ ‘opération’ « Une Eglise – Une crèche » : c’est une belle occasion que les portes de toutes les églises de Corrèze s’ouvrent pour Noël, qu’on viennent s’y recueillir devant l’enfant-Jésus de la crèche. Pour installer la crèche, il est important que ce ne soit pas une personne seule qui se mette à l’ouvrage, mais 3 ou 4 ou plus encore… Peut-être cela pourrait-il être le commencement d’une fraternité locale missionnaire dans tel ou tel clocher ? Si on réalise la crèche ensemble, on peut ensuite prier ensemble devant la crèche. Et pourquoi pas poursuivre ensuite, pendant le carême, puis le temps pascal, etc… C’est en tout cas mon souhait le plus cher !

            - La Caravane des jeunes va sûrement continuer son passage dans les paroisses. C’est une magnifique initiative. Je demande, avec insistance, aux jeunes qui souhaitent être confirmés à Pentecôte de se mobiliser pour cette aventure. La meilleure préparation au sacrement de la Confirmation, c’est de commencer à témoigner de l’Evangile !

 

            Avançons tous au large et jetons les filets !

 

                                                                                                                      Votre évêque,

                                                                                                                      + Francis