Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Saint Etienne d'Obazine

Saint Etienne nait à Vielzot près de Bassignac autour de 1085.

Passionné par l’Évangile du Christ il a le désir de retrouver l’enthousiasme des premières communautés chrétiennes. Après des études classiques suivant les conseils d’Etienne de Mercoeur, il distribue aux pauvres le peu de biens qu’il possède en compagnie d’un premier compagnon, Pierre. Il s’établit d’abord comme ermite dans la forêt d’Obazine. 

L’exigence de vie évangélique d’Etienne établit sa réputation. Il s’attire alors de nombreux disciples, aussi bien des hommes que des femmes, le conduisant à fonder deux communautés, l’une de moines, l’autre de moniales.  Vers 1156, il agrège ses deux  communautés à l’ordre cistercien.

Mort à l’abbaye de Bonnaigue (près d’Ussel), le 8 mars 1159, son corps est transporté vers Aubazine et déposé dans l’église abbatiale où il est rapidement vénéré comme saint.