Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

La fête des Corps Saints à Beaulieu !

Pour la première fois la messe fut célébrée sur la Gabare !

 

Chaque année, le premier dimanche de septembre, les bellocois vénèrent les reliques des saints Prime et Félicien, martyrs d’Agen sous la persécution de Dioclétien au IIIème siècle. Ce jour-là, ils sortent la chasse de l’église pour une procession qui les amènent à la fontaine des saints sur la départementale 940 avant de revenir célébrer la messe à l’abbatiale par les quais de la Dordogne.

Cette année, pour la première fois, la procession des nombreux fidèles s’arrêta sur le quai devant la gabare. Dans les temps, ce bateau à fond plat était conduit jusqu’à Bordeaux par de valeureux gabariers qui descendait du bois pour faire des tonneaux et ramenaient du sel dans ce « haut pays », ce dont parle si bien Christian Signol dans La Rivière Espérance. Cette gabare promène désormais les touristes à qui « Basta » le gabarier, avec sa verve, raconte la geste de ses prédécesseurs.

C’est sur celle-ci que le P. Reynal, assisté du diacre tulliste Michel Wicquart, célébra la messe des saints martyrs, soutenu par la chorale de Beaulieu et la musique du groupe folklorique de Saint Privat. Derrière lui, installé sur la prou du bateau, la rivière calme et l’autre rive ombragée constituaient un tableau ravissant auquel les canards sauvages donnèrent du son … Ce fut l’occasion pour le curé de Beaulieu de rappeler que cette période a été instituée par les Eglises chrétiennes d’Europe comme «  Temps de la Création ». Nous avions là de quoi méditer sur notre environnement dont « nous devons prendre soin et gérer de façon responsable. » Mais la vénération de la chasse donnait une autre leçon : les chrétiens d’aujourd’hui puisent la force de témoigner du Christ dans ce témoignage des premiers chrétiens qui n’ont pas craint de donner leur vie pour l’Evangile.

Ces festivités ne purent s’organiser que grâce à des paroissiens bénévoles qui donnèrent de leur temps et au bon service du maire de Beaulieu et de la municipalité. UNE PREMIÈRE A L’OCCASION DES CORPS SAINTS À BEAULIEU. Beaucoup ont été ravis et sont prêts à recommencer l’an prochain !

P. Gérard REYNAL, curé des communautés de Beaulieu et de Meyssac.