Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Pèlerinage au Portugal avec Mgr Francis Bestion

Pour le centenaire des apparitions à l’école des bergers de Fatima
organisé par le service diocésain des pèlerinages du 8 au 14 octobre 2017

Le service diocésain des pèlerinages a proposé à 60 personnes un pèlerinage au Portugal, qui leur a fait découvrir ce pays situé au sud-ouest de la péninsule ibérique, dont l’histoire a été marquée par tant de poètes, de marins (Christophe Colomb, Henri le navigateur, Vasco de Gama et la route des Indes, Magellan, etc.), d’aventuriers, et de saints (saint Antoine en particulier). Mais le cœur de notre démarche de pèlerinage était, bien sûr, d’accueillir et de vivre le message de Marie, communiqué il y a maintenant cent ans à trois petits bergers, Jacinta et Francisco  Marto, et Lucia dos Santos.

 

Voir l'album photos

 

Après un temps de voyage et une première escale à Burgos en Espagne, nous visitons au passage la splendide cathédrale de Salamanque. Notre séjour au Portugal a commencé par Fatima le lundi soir avec la découverte du sanctuaire où apparut la Vierge Marie, le 13 des mois de mai à octobre 1917 ; nous participons au rosaire et à la procession aux flambeaux sur l’esplanade.

Un autre temps fort : le mardi matin, après la messe célébrée par notre évêque, et concélébrée par les abbés Louis Brossollet et Roland Néné Kevuya à la chapelle des apparitions, nous avons poursuivi notre démarche  jubilaire  au cœur du sanctuaire de Fatima.

L’après-midi : visite d’Aljustrel, le village natal de François et Jacinthe, et Lucia, les trois voyants. Cela nous a permis d’entrer dans l’ambiance où vécurent les petits bergers. Après avoir visité leurs maisons nous avons marché jusqu’au lieu de l’apparition de l’ange à « Loca Do Cabeço ». L’ange de la paix y apparut aux 3 bergers au printemps et à l’automne de l’année 1916. Il leur appris cette prière : « Mon Dieu, je crois, j’adore, j’espère et je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, n’espèrent pas et ne vous aiment pas ». A la 3eme apparition l’ange tenait dans ses mains un calice et une hostie ; il se prosterna en acte d’adoration à la Sainte Trinité et pria avec les petits bergers, puis il leur donna la communion en disant : « Prenez et buvez le Corps et le Sang de Jésus Christ horriblement outragé par les hommes ingrats. Réparez leurs crimes, et consolez votre Dieu ». Dans ces lieux d’apparition nous avons médité le chemin de croix qui se termine à la chapelle Saint Etienne.

 

Dans ces mêmes parages, nous nous recueillons à « Valinhos », autre lieu d’apparition où les trois petits bergers menaient souvent leur troupeau. Le 19 août 2013. Notre Dame est apparue ce dimanche-là, puisque le 13 août les enfants avaient été mis en prison à Ourem par l’administrateur de Vila Nova de Ourem. Pendant cette 4eme apparition Notre Dame a laissé cet impressionnant appel : « Priez, priez beaucoup, et faites des sacrifices pour les pécheurs. Beaucoup d’âmes vont en enfer, car elles n’ont personne qui prie et se sacrifie pour elles ».

 

Le mercredi matin, nous célébrons la messe à l’église paroissiale de Fatima, où nous avons eu un très bel accueil et entretien avec le curé. Ce fût un autre temps fort, dans cette église lieu du baptême des enfants et où Francisco passait des heures à prier, à « consoler Notre Seigneur »… Lucia y fit également sa première communion. Comme toutes les autres messes, grande ferveur de prière à vivre ce beau sacrement de l’eucharistie, et à confier les intentions les plus chères de chaque pèlerin.

Puis, nous partons visiter Batalha et son splendide couvent de Santa Maria da Victorià, puis l’abbaye d’Alcobaça, et enfin le village typique d’Obidos avant de poursuivre la route pour Lisbonne.

 

Jeudi, après une nuit de repos à Apelaçao , brève découverte de Lisbonne,  son centre-ville, et visite de la maison natale de Saint Antoine et de la cathédrale. Après avoir déjeuner à Belém, nous admirons la belle architecture plateresque du monastère Saint Jérôme et de la tour de Belém d’où partirent tant d’explorateurs du Nouveau Monde.

Le soir, nous voici de nouveau à Fatima pour la prière du chapelet et la grande procession aux flambeaux qui introduit la clôture du jubilé. Un temps fort exceptionnel avec cette foule immense, tous unis d’un même cœur à chanter l’Ave Maria en l’honneur de Notre Dame de Fatima

Le vendredi matin, installés tout près de l’autel sur l’esplanade du sanctuaire, nous participons avec des centaines de milliers de pèlerins à la messe solennelle de clôture du centenaire de la dernière des six apparitions de Notre Dame. Nous évoquons dans notre prière cette dernière apparition de Notre Dame, avec ce miracle exceptionnel de la « danse du soleil », devant une foule de 70000 témoins - croyants et incroyants confondus - de ce grand signe attestant que Marie, la Femme ayant pour manteau le soleil (ap 12,1), était bien la messagère du ciel que prétendaient voir les enfants. Pour l’église, le témoignage de conversion, de prière, de pénitence et de sainteté de ces trois voyants venait aussi confirmer la véracité de leur témoignage.

 

Sur le chemin du retour, la nuit est prévue à Salamanque. Et samedi roule, roule vers la Corrèze ! Ce pèlerinage a permis aux participants d’approfondir et fortifier leur foi et leur sens de l’église, en particulier à l’école des trois bergers de Fatima, à l’écoute du message de la Vierge. Il nous prépare à célébrer la consécration de notre diocèse au Cœur Immaculé de Marie, au terme de l’année jubilaire de sa création, il y a 700 ans. Chaque jour, la prière des laudes ou des vêpres, la messe, la prière du chapelet, nous ont aidé à grandir dans notre vie de foi. Ce pèlerinage a été riche en échange, en découverte. Merci aux participants pour l’amitié entre tous. Et à bientôt pour un prochain pèlerinage !

Mots-clés associés :
Navigation