Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Conseil presbytéral du 19 octobre

Le Conseil du Presbyterium a évalué la mise en œuvre des Orientations pastorales diocésaines.
Le Conseil des prêtres, qui s’est réuni le jeudi 19 octobre à Tulle avec notre évêque et ses vicaires généraux, avait à son programme de mesurer l’avancée des Orientations pastorales diocésaines : Pour une Eglise fraternelle, missionnaire et appelante... un an après leur promulgation par Mgr Bestion.
Création des Équipes d'Animation Pastorales

Nous nous sommes demandés où en sommes-nous des EAP dans nos Communautés locales? Renouvellement ? Mise en œuvre des nouveaux statuts ? ( cf. Orientation pastorale n° 8 et n° 13)

Le tour de table a montré que toutes les communautés locales ne sont pas encore pourvues d’Equipe d’Animation Pastorale. Ça avance cependant et les équipes, déjà mises en place depuis 6 ans ou plus, doivent envisager leur renouvellement. Celui-ci n’est pas facile, Le choix des personnes dépend du curé qui le soumet à l’évêque, selon les Statuts ( art. 12 et suivant). Notre évêque nous a suggéré de procéder par consultation de la communauté de façon à relever des noms auxquels on ne pense pas spontanément.

Comment essaie-t-on de vivre les fraternités presbytérales ?

(cf. Orientation pastorale n°2 et n° 9)

C’est encore un peu tôt pour mesurer une avancée mais le partage entre nous montre que nous avons le souci, sur la base des quatre espaces missionnaires (cf. Orientation pastorale n°7 et carte p. 44) de prendre la mesure des prêtres en place sur cet espace et de nous retrouver régulièrement pour la prière, le partage des missions et un temps de convivialité. Cela est bien avancé sur l’espace de Tulle avec une équipe restreinte de 3 et une élargie à Treignac, Beynat, Argentat et Beaulieu-Meyssac, soit 7 prêtres. Sur Ussel, l’arrivée d’un prêtre burundais permet une équipe de 3 qui prend aussi en charge le plateau bortois (Bort les Orgues étant rattaché au diocèse de Saint-Flour). Sur Objat, vivent 3 prêtres qui vont former une fraternité en l’élargissant à Lubersac-Pompadour. Pour Brive, une Communauté Saint-Martin a été nommée et vit par définition en fraternité. Se pose la question du lien avec les curés d’Ussac-Estavel-Le Causse et de Larche-Saint Pantaléon.

Les fraternités locales missionnaires

Quoi de neuf ? Est-ce que nous y travaillons ? Comment ? (cf. Orientation n° 1).

Nous avons nommé les clochers de nos communautés locales où déjà s’est mis en place ce type de fraternités réunies autour de la prière, de la Bible, etc. Nous avons à en être les facilitateurs, à leur apporter une reconnaissance et à aider les gens à prendre conscience qu’ils portent le souci du lieu et de sa visibilité chrétienne.

Notre évêque insiste pour que soient reconnues au plus vite ces personnes qui forment fraternité sans bien toujours s’en rendre compte.

Le Message des évêques de notre province aux prêtres

Ce texte de 6 pages se veut très encourageant pour notre situation de prêtres dans la conjoncture. A l’aide de citation du cardinal Newman et des Lettres de saint Paul, il recentre notre ministère presbytéral sur la suite du Christ et la mission et souhaite nous ouvrir des perspectives nouvelles de vie missionnaire. Nous l’avons accueilli comme une adresse fraternelle et encourageante de nos Pères évêques.

Célébration d’ouverture du Jubilé

Ce fut enfin le temps des informations entre nous. Nous sommes revenus sur la célébration d’ouverture du Jubilé, particulièrement la messe du dimanche. Les échos sont largement positifs malgré quelques remarques sur la place des jeunes… trop à l’écart ou d’une trop grande discrétion faite à la place des absents par le biais des « pas » qui les représentaient.

Le Père Nicolas Risso, vicaire général et chargé de coordonner les événements jubilaires, nous interpelle sur le suivi des propositions faites à cette occasion. Il a insisté pour ce trimestre sur l’intérêt du Colloque théologique et sur l’opération « Une église - une crèche ». Il veut réussir le pari, grâce à cette initiative, de permettre au plus grand nombre de « visiter » les églises de nos communes et de méditer ainsi sur « la visitation » de Dieu parmi nous.

La communication et la diffusion de l'information

Notre évêque nous a donné des informations qui concernent particulièrement les prêtres et a insisté sur le travail entrepris pour la communication du diocèse, Grâce à l’embauche d’une salariée, Marion Launay, le site diocésain s’est transformé et enrichi. Il permet de mieux « surfer » sur l’information. Quant à la revue diocésaine officielle, L’Eglise en Corrèze, elle bénéficie d’un nouveau format et d’une nouvelle mise en page, appréciés par tous. Elle est tirée à 7000 exemplaires dont 5000 distribués aux familles des jeunes scolarisés dans les Etablissements catholiques d’enseignement. Elle est un outil de communication et d’évangélisation.

Elle est gratuite mais on peut s’abonner pour soutenir la revue. Notre évêque se félicite de ce travail de communication. Il souhaite que L’Eglise en Corrèze, ainsi que le site diocésain, en plus des infos nationales et internationales et d’un dossier de fond, reflètent bien la vie du diocèse. Il fait appel à chacun pour rendre compte (articles et photos) des événements qui marquent nos communautés locales.

 

P. Gérard Reynal, secrétaire général du Conseil du Presbyterium (avec l’aide des notes du P. Jacques Tersou).

 

Mots-clés associés :
Navigation