Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Devenir ambassadeur de la diaconie

Afin de poursuivre l’expérience de Diacona 2013, s’est tenue à Lourdes du 30 octobre au 3 novembre la 1ère université de la solidarité et de la diaconie (USD). Cette université était organisée par le conseil national de la solidarité (CNSD) de la Conférence des évêques de France et par le réseau Saint Laurent regroupant une centaine d’acteurs de la diaconie.
Nous étions trois corréziens, envoyés pour participer à l’université : Jean-Yves, François et Frédéric.

Université de la solidarité car la solidarité c’est rester solide et ne pas baisser les bras. C’est continuer à aider les pauvres pour la génération de demain et pour les générations qui viennent.

Université de la diaconie car la Diaconie c’est le service du frère. C’est plus dans la dimension chrétienne. La Diaconie vient de la main de Dieu. Dieu élargit ses mains pour aller vers l’autre. La Diaconie c’est comprendre ce que Dieu nous demande, nous les croyants, parce qu’on croit en Lui. C’est se mettre à la suite de Jésus avec les pauvres. C’est donner- partager- servir - aider- défendre et surtout tenir dans la durée les engagements que l’on prend. Servir le frère, c’est le tenir dans la durée.

Université présidée par Mgr Blaquart, Evêque d’Orléans et Président de CNSD où Jean-Marie Martin, coordinateur de l’université affirme :

« Beaucoup de chrétiens et de communautés désirent aller à la rencontre des plus fragiles sans savoir comment s'y prendre. Il est essentiel de former des acteurs de la diaconie capables de proposer des manières de faire aux communautés chrétiennes »

« La bonne volonté ne suffit pas toujours ! La formation est essentielle pour se risquer et vivre des expériences de diaconie, partage, d’amitié et de joie. Comment animer un groupe d’Eglise qui associe des personnes en fragilité et d’autres qui ne le sont pas ? Quelles règles de partage établir pour que chacun soit reconnu à sa juste place et ait vraiment la parole ? Quels outils pédagogiques utiliser ? Quels mécanismes aident à faire grandir une Eglise pauvre pour les pauvres, comme le souhaite le pape François ? »

Nous étions trois corréziens, envoyés pour participer à l’université : Jean-Yves, François et Frédéric.

 

Pour continuer la lecture de l'article, cliquer sur l'image ci-dessous :

Mots-clés associés :
Navigation