Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Les scouts et guides de France de fête en fête

De fêtes en fêtes, les Scouts et Guides de France de Brive jettent des ponts
  •   Week-end de rentrée pour les enfants, les jeunes, les maîtrises et l’équipe de groupe. 

Tous étaient à pied d’œuvre pour mener l’enquête sur les bâtisseurs de cathédrale. Ainsi, ils ont répondu à l’appel de leur évêque et se sont inscrits dans la dynamique des 700 ans du Diocèse de Tulle pour ressentir ce nouvel élan de la Foi. C’’est donc avec un bel imaginaire et des jeux que les relations et les découvertes se sont faites en ce début d’année. Le but fut à la fois de s’accueillir mutuellement, de se rencontrer, d’accueillir les nouveaux et mieux comprendre notre héritage spirituel.

L’héritage serait vide de sens s’il ne s’incarnait pas dans l’aujourd’hui. Ainsi, lors de ce week-end de rentrée, 3 chefs et cheftaine ont décidé de prononcer leur engagement de responsable dans le mouvement. Cet évènement permet de signifier devant la communauté scoute les dons reçus au sein du mouvement, la réponse à un appel, et la volonté de vivre sa vie selon cet esprit. Voici quelques extraits des paroles prononcées par ces jeunes adultes lors de la veillée. Ils donnent à comprendre la motivation dont font preuves ces personnes étudiantes ou jeune professionnel.

Voici quelques extraits des paroles prononcées par ces jeunes adultes lors de la veillée. Ils donnent à comprendre la motivation dont font preuves ces personnes étudiantes ou jeune professionnel.

« Parce que le scoutisme, ce n’est pas uniquement une chemise un foulard et mon sac sur le dos, c’est aussi à la maison, à l’école ou même en voyage à l’autre bout du monde…

Merci à tous mes chefs et cheftaines qui depuis les farandoles m’ont aidée, consolée, appris à partager, aimer, accepter les autres tels qu’ils sont, être solidaire, autonome, …

Merci Baden Powell d’avoir eu et appliqué cette idée géniale il y a 110ans : quelle chance de pouvoir vivre ces expériences fortes et intergénérationnelles à la fois ! »

Solenne – 20 ans - cheftaine Scouts-Guides (branche des 12/14ans)- tombée dans la marmite à l’âge de 6 ans après sa mère et sa grand-mère

 

« Pour moi, le scoutisme représente beaucoup de choses : la débrouillardise, le dépassement de soi, les rencontres, l’entraide et surtout le partage, c’est-à-dire donner, mais aussi recevoir…

Pour moi, affirmer ses valeurs ou ses convictions passe avant tout par les actes sans nécessairement avoir besoin de passer par un beau discours.

Mon plus grand regret vis-à-vis du scoutisme : ne pas avoir commencé plus tôt ! »

Benoît – 26ans - chef Pionniers-Caravelles (branche des 14/17ans)- scout depuis l’âge de 13ans, chef depuis 8 ans

 

« Il pourrait être facile de penser que les scouts constituent une série de parenthèses dans notre vie ordinaire… Pourtant en grandissant, on s’aperçoit qu’expérience après expérience, queque chose de solide s’est enraciné en nous…

S’engager est une démarche de liberté… On n’a pas le droit de baisser les bras parce qu’il y a toujours quelque chose à faire qui soit à notre portée et qui soit profitable au prochain….

S’il fallait que je ne retienne qu’une chose de cet engagement, ce serait de toujours porter sur l’autre un regard d’amour, en considérant que nous sommes tous porteurs d’une  promesse pour le monde, notamment pour les plus faibles et particulièrement les plus jeunes…

Seul, cela serait dur, mais avec votre soutien et l’aide de Dieu, j’ai confiance… »

Clément -22ans - chef Pionniers-Caravelles (branche des 14/17ans)- scout depuis l’âge de 7 ans- papa trésorier du mouvement- grand oncle aumônier général des Scouts de France

 

Après ces beaux témoignages, chacun solennellement a proclamé son texte d’engagement, extrait du rituel Paroles d’engagement

« En communauté avec vous, aujourd’hui, je prends l’engagement d’agir au mieux pour œuvrer au bien commun, développer la fraternité humaine, accueillir le don d’amour de Dieu, contribuer à l’éducation selon la loi, l’esprit et la méthode du scoutisme. »

En novembre les unités sont lancées, qui sur une escapade, qui sur une aventure ou un cap décidé ensemble. En même temps, une petite musique se fait entendre, celle du doux crépitement de la Lumière de Bethléem, qui est arrivée en France lors du 3ème dimanche de l’Avent. Cette lumière symbole de paix, est la clé de voute de la veillée de Noël du 16 décembre à Chartrier Ferrière qui rassemblera enfants, jeunes, chefs et familles pour un temps de marche, d’ateliers et de célébration. 

 

 

Pour le temps de carême, nous accueillerons la caravane des jeunes du diocèse pour l’élan de la foi. Dans un premier temps, il s’agira de s’approprier les différents éléments d’animation. Dans un second temps, nous envisageons de l’emmener sur un lieu de week end en vue de la rencontre avec les chrétiens du diocèse et toute personne curieuse de spiritualité chrétienne.

 

Navigation